Rencontre politique : ce que Dalein a dit à Makanéra et à Papa Koly

« Je leur ai dit que c’est important que l’opposition soit unie autour des valeurs partagées, autour de notre volonté commune de favoriser l’avènement dans notre pays d’une vraie démocratie et d’un vrai État de droit. »

C’est l’un des messages-clés envoyés aux deux autres frustrés de la gestion d’Alpha Condé que sont Papa KolyKourouma et MakaneraKaké, rencontrés récemment par Dalein Diallo. À cela, ajoute le chef de file de l’opposition, dans une interview accordée à Guinée news, « il est utile qu’on se concerte, qu’on analyse la situation et qu’on définisse une stratégie commune pour lutter contre la dictature. Ils sont d’accord sur ça. On a décidé d’unir nos forces et nos intelligences pour mener le combat en faveur du respect des droits humains, du respect des principes et des règles démocratiques dans notre pays. »

Cette directive cache à peine, la prudence avec laquelle Dalein accepte les deux anciens ministres de Condé.  « Ces deux personnes se disaient frustrées mais jusqu’à une date récente revendiquaient leur appartenance à la mouvance présidentielle tout en étant frustré. Aujourd’hui, ils ont franchi un pas, ils ont indiqué qu’ils quittent la mouvance et qu’ils rejoignent l’opposition. Ils étaient fiers de me donner cette information et je leur ai dit que je leur souhaite la bienvenue au niveau de l’opposition mais qu’on n’y vient pas pour soutenir Cellou ou un autre leader. On vient à l’opposition pour défendre ses convictions. On n’est pas au service d’un autre parti. C’est vrai qu’on peut avoir des alliances électorales et c’est vrai qu’on doit se soutenir. »

Dalein veut juste être prudent, après tout, Papa Koly et son compagnon furent des militants du parti au pouvoir. Le second, lui s’est forgé une réputation en insultants Dalein et toute l’opposition sur les médias.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.