Rentrée parlementaire : Les députés reprennent le chemin de l’hémicycle

Les députés de l’Assemblée nationale ont repris le chemin de l’hémicycle ce mercredi 05 octobre. Cette session parlementaire est consacrée à l’examen et à l’adoption de la loi de finances rectificative  2016, puis à la loi de finances initiale de l’année 2017.

Dans son discours d’ouverture,  le président de l’Assemblée nationale a tout d’abord salué l’esprit de sérénité des acteurs politiques et l’apaisement qui ont prévalu l’ouverture du dialogue politique, devant permettre la tenue prochaine des élections communales. Toutefois, Kory Koundiano déplore le non respect des certaines dispositions de la loi par l’exécutif

« Pour ce qui concerne la Loi des Finances Rectificative 2016, force est de constater que malgré les injonctions réitérées de l’Assemblée Nationale, l’exécutif n’a pas respecté le délai d’examen à lui imposé par les dispositions de la Loi Organique sur les Finances publiques. » dira le président du parlement guinéen, en présence des plusieurs personnalités dont les ambassadeurs occidentaux et des représentants des institutions internationales.

S’agissant particulièrement du débat d’orientation budgétaire visé à l’article 15 de la loi organique sur les finances publiques, précise Honorable Kory Koundiano, l’Assemblée Nationale a insisté sur son rôle contraignant et pédagogique.

« En tant qu’instrument de démocratie participative, il associe la représentation nationale à l’examen technique des avants projets de budget et ouvre les discussions sur les priorités de l’Etat par rapport aux ressources financières disponibles. » a fait savoir Kory Koundiano.

En raison de l’ouverture de cette session parlementaire, les travaux du dialogue politique ont été reportés pour le jeudi 06 octobre au Palais du peuple.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.