Repères politiques : l’UPG dans l’opposition républicaine ?

Opposition républicaine, puis opposition tout court enfin au Centre. L’UPG de Jean-Marie Doré est toujours en quête de repères, d’obédience politique. Il y a peu en effet, l’Union pour le peuple de Guinée avait été annoncée du côté de Dalein et Cie, mais très vite, son secrétaire général, a battu en brèche cette information.

 Extrait : « Il ne s’est rien passé. Comme je l’ai toujours dit, nous sommes un parti du Centre. C’est-à-dire que nous sommes un parti qui est le parti du recours. En fait le centre dans un pays c’est toujours le parti de recours, celui qui dialogue, qui est dans le consensus. Parce que les deux grands partis du pays n’arrivent pas à s’entendre. La preuve en est que Jean-Marie Doré a été le Premier ministre de la transition, ce n’est pas rien, c’est lui qui a amené le pays vers la démocratie, qui a permis des élections. C’est ça le Centre. Donc nous entendons demeurer et ouvrir ce qu’on appelle la troisième voie. »

Ce jeu aura toujours été celui de JMD : rester à la lisière de la mouvance et de l’opposition. Plutôt curieux d’autant plus que le Centre n’a jamais existé dans la paysage politique guinéen.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.