Reporter pour mieux coupler référendum et législatives

Ce n’est ni pour restaurer la confiance avec la classe politique d’opposition, ni répondre à l’invitation des sages, encore moins pour respecter les recommandations de Chambas. Le report des législatives n’obéit qu’au programme du RPG et d’Alpha Condé.

A l’UFDG on ne se fait aucune illusion : « Ce report résout deux problèmes : Celui de la CENI et celui du référendum. Il a été décrété tout simplement pour se donner le temps afin de pouvoir cumuler les deux élections : Les législatives et le référendum», s’empresse à dire Aliou Condé, le secrétaire général du parti de Dalein Diallo.

Il ajoutera chez nos confrères de Guinée news : «Les religieux avaient demandé au chef de l’Etat de reporter les élections jusqu’à ce que nous retournions à table pour essayer de voir quels sont les problèmes qu’il y a à résoudre pour nous permettre d’avoir des élections transparentes, crédibles et surtout inclusives. Et ce n’est pas en 15 jours qu’on pourra régler tous ces problèmes. Maintenant est-ce un pied de nez qui est fait aux religieux ? Ou bien c’est une fin de non-recevoir de la doléance des religieux ? En tout, ces questions méritent d’être posées et on connaîtra par la suite les réponses. »

Voilà qui est clair.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.