Reprise des manifestations du FNDC : le mot d’ordre toujours complètement ignoré à Kankan !

Comme lors des précédentes journées de manifestations à l’appel du FNDC, la formule du boycott reste intacte partout dans la circonscription de Kankan.

En cette journée du  12 février 2020, marquant la reprise des manifestations à l’appel du FNDC sur toute l’étendue du territoire nationale hormis la région naturelle du Fouta-djallon, on est loin de constater à un changement de situation dans la cité d’Alpha Kabinè Kaba.

 Comme on pouvait s’y attendre,  loin de ce qu’on pourrait redouter ailleurs dans le pays, en marge de cette énième journée de contestation contre le tripatouillage de la constitution, à Kankan, tout se passe comme d’ordinaire.

Les citoyens vaquent librement à leurs occupations quotidiennes. Au niveau de la circulation, le trafic est dense, fluide et ne connait aucune perturbation.

Les activités économiques vont bon train. Tous les marchés de la ville grouillent de monde,  les banques, les stations services et les magasins sont ouverts.  Les transactions commerciales se déroulent à merveille. L’administration qui est complètement caporalisé par les commis du régime en place, ne fait pas exception à la règle.

Bref, on peut le dire, encore une plus de plus le FNDC a fait chou blanc dans la capitale de la Haute-guinée, bastion imprenable du régime Alpha Condé.

Ahmed Sékou Nabé correspondant de kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.