Résurgence Ebola : Alpha Condé s’attaque au personnel sanitaire

« Les services hospitaliers et cliniques privées au sein desquels des cas d’Ebola ont été déclarés doivent être temporairement fermés ; les malades qui y sont déjà présents doivent rester sur place et des mesures seront prises pour assurer leurs soins et leur nourriture. »

C’est l’une des mesures prises par Alpha Condé, s’adressant aux Guinéens, suite à la résurgence du virus Ebola notamment dans les Préfectures de la Basse-côte. Le président Condé a le « regret de constater qu’il y a de plus en plus un abandon de la vigilance et des précautions indispensables pour sauver la vie de nos populations. Toutes les mesures édictées par la Déclaration d’urgence sanitaire et les recommandations de la Coordination nationale sont de moins en moins suivies. » Selon lui, « Ces négligences coupables se manifestent au cœur même de notre système de santé. Un service au sein d’un hôpital de la place et plusieurs cliniques privées ont été atteints par le virus. Il est extrêmement difficile d’admettre que le personnel de santé, qui a payé le prix fort devant cette épidémie, soit le vecteur au lieu d’être le rempart. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.