Retour des sirènes révisionnistes : Bantama, Kourouma, Mariama Sylla aux manettes

Le 3è mandat se dessine avec le retour des sirènes révisionnistes et pas des moindres :Bantama Sow, Ibrahima Kourouma et Mariama Sylla sont aux manettes. En attendant la venue très certaine du reste de la mafia anticonstitutionnelle.

Bantama Sow a trouvé une chute, autre que celle de claironner au siège du RPG pour souffler sur des braises. Il arrive aux Sport, à la Culture et au  Patrimoine historique. En lieu et place de Siaka Barry, bien apprécié par nombreux Guinéens, pour l’essentiel, les jeunes à cause notamment de la réelle embellie dans les domaines des sports et de la culture. Bantama, grand clairon du parti au pouvoir vient encombrer le Département. Sans résultats au cours de son court passage à la Jeunesse et aux Guinéens de l’étranger, Petit Sow revient aux affaires pour deux raisons : échapper à la Justice, parce que l’UFDG a porté plainte contre lui, ensuite s’inscrire dans le sillage du 3è mandat.

Il sera épaulé par un autre fils spirituel du Président Condé : Ibrahima Kourouma, ex-ministre de l’enseignement Pré-universitaire, renvoyé en début d’année au terme de la grève des enseignants contractuels. Une grève qui s’est corsée à cause de son mépris et de son arrogance. Il remplace Loucény Camara, ex patron de la CENI au ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire. Triste coïncidence chez Louncény Camara avec l’éboulement de Dar-es-Salam ayant entraîné près de dix morts. Ibrahima Kourouma revenait de Beyla lorsque le décret tombait mercredi soir. Il était allé au nom du parti mais aussi pour se ressourcer pour mieux sauter dans le bateau ivre du RPG. La dame qui vient renforcer ces petits du Président est une autre combattante.

Mme DiabyMariama Sylla, jusqu’ici secrétaire générale des Affaires sociales s’est battue dans la campagne présidentielle dernière presque à travers tout Conakry et environs. Elle remplace SanabaKaba non appelée à d’autres fonctions parce qu’elle est dit-on contre le 3è mandat. Alpha Condé enverra certainement Sékou Kourouma, l’autre ex ministre de la Fonction publique qui est actuellement dans les manœuvres de la refonte du RPG.

En nettoyant ainsi son écurie, Alpha Condé fait son calcul politicien, au moment même où l’opposition se réunifie et lave le linge sale à la maison. Des voitures sorties d’usine attendent dans des entrepôts pour être distribuées, en plus du parc des Palais de nations. Les mois à venir vont être palpitants.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.