Révélation : Alpha avait-il démarché pour un poste ministériel ?

On s’achemine tout droit vers la fin du second mandat d’Alpha Condé, président dit démocratiquement élu mais qui peine à sortir la Guinée de sa léthargie maladive, à cause notamment de ses choix hasardeux. Les Guinéens l’admettent presque résignés, mais pressé d’en finir avec dix ans de chaos politique, sociale, économique et financière.

C’est bien ce moment choisi par un militant de la première heure du RPG, aujourd’hui disparu des écrans radars pour faire des révélations somme toute inédites sur Alpha Condé, après celles faites par Mme Doussou Condé, l’emblématique militante frustrée. En effet, samedi, après-midi, coincé dans les traditionnels bouchons de la capitale, on tombe à tout hasard sur la fréquence d’une radio locale. L’invité était M. Dioumessi l’autre artisan du RPG. Pour lui, contrairement à ce qui se dit ici et là en se bombant le torse, Alpha Condé a bel et bien démarché pour se trouver un poste ministériel sous Lansana Conté. Ces démarches en catimini remontent en 1994. Le facilitateur était le ministre Réné Gomez (PSL).

Selon M. Dioumessi, le président Lansana Conté, très stratège s’est opposé à la démarche avec un peu de nuance. Le général voulait d’un cadre de l’opposition mais non un président de parti politique, c’est-à-dire ni Ba Mamadou, ni Siradiou Diallo encore moins Alpha Condé. Juste un cadre issu du RPG, de l’UNR, du PRP, etc. Sinon, estimait le général Conté, cela allait paralyser le fonctionnement de sa gouvernance. Ce fut donc un rêve brisé pour Alpha Condé. Depuis, il s’est braqué faisant croire aux et aux autres qu’il n’est pas intéressé aux sollicitudes du président-paysan. C’est ainsi que les médias occidentaux ont amplifié le bruit de l’opposant historique : il a refusé les offres faites par Lansana Conté. C’est absolument faux, réplique M. Dioumessi qui se dit être l’un des accompagnateurs dans les subtiles négociations.

Cette sortie médiatique jette du froid dans le camp présidentiel où des militants outranciers ne cessent de jubiler en rappelant que leur leader a tout refusé de Conté. Sans même savoir que c’est une tache noire pour Alpha Condé, lequel a tout fait aussi pour se rapprocher de certains de ses opposants qu’il tente d’ailleurs de faire taire par tous les moyens. A défaut d’un rapprochement, il a fait taire certains. D’autres existent pour figurer. Les jours à venir on attend la réaction du camp présidentiel suite aux révélations faites sur les démarches effectuées par Alpha Condé, contrairement à la volonté de ses pairs d’antan.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.