Révélations : ces chiffres qui font du port de Conakry le plus cher

La Radio nationale innove, à travers son émission Koloma-débat. Ce mardi, on a suivi avec beaucoup d’intérêts les complaintes de la chaîne d’importation des véhicules d’occasion et de pièces détachées. En effet, depuis l’arrivée de Bolloré à Conakry, les importateurs pleurent à chaudes larmes. Le rapace des ports africains établi aussi en Guinée, de concert avec des cadres véreux de la République y compris au plus haut sommet de l’Etat déciment les importateurs de véhicules d’occasion.

Extraits choisis avec le chargé de communication de la filière Ansoumane Camara : « Depuis l’arrivée du groupe Bolloré en Guinée, nous sommes confrontés à toutes sortes de tracasseries. Aujourd’hui, c’est très difficile de vendre un véhicule en République de Guinée. À partir de mars 2016, il y a eu une augmentation de plus de 124% dans tous les domaines. Les petites voitures pour lesquelles on payait les droits et taxes à un million 195 mille GNF, passent à deux millions 500 mille. On payait le code NIF de l’impôt à 75 mille francs, aujourd’hui, c’est à un million 75 mille GNF. »

Conséquence :« Le port de Conakry est le plus cher que les autres ports de la sous-région. » Il donne des exemples qui font froid au dos :« Aujourd’hui, le transport entre Dakar et Anvers coûte 330euros et le Mali qui n’a même pas de port maritime paye 330 euros comme transport entre Anvers et Dakar pour ce même trajet.Douala qui est en Afrique centrale paye 370 euros,Abidjan 350 euros, Cotonou paye 350 euros ; Lomé 345 euros ; et, Conakry paye 410 euros. »

Avec une telle révélation sur les ondes de la radio nationale, l’Etat devrait – pour ne pas euthanasier, asphyxier les importateurs de véhicules d’occasion – revoir sa copie et soulager la filière. Mais, avec Alpha Condé, c’est l’ami Vincent Bolloré qui compte et non la population, celle qui l’a porté au pouvoir par les urnes, parfois avec morts d’hommes. La Guinée s’est mal barrée, ouvrons les yeux !

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.