Révélations des NFD : Dalein en compromission avec Alpha ?

Ce sont des révélations ou du moins des accusations qui peuvent briser une confiance. Mais, en amour tout en guerre, chacun défend ses intérêts. C’est ce à quoi se prêtent les NFD de Mouctar Diallo.

Dans une diatribe qui fait actuellement le tour de la toile, Ibrahima Kalil Kourouma de la Cellule de communication du parti indexe « Des responsables de l’UFDG qui aident leur incompétent collaborateur, Alpha Condé à faire souffrir les Guinéens en les détournant des vrais problèmes auxquels ils sont confrontés. » Pour lui, Dalein Diallo « rencontre régulièrement Alpha Condé de façon connue et non connue et qui parlent avec lui au téléphone tous les jours et reçoit de l’argent de lui. »

Partant, « Cellou Dalein a demandé publiquement à ses militants de faire confiance à son collaborateur Alpha Condé après plus de 80 morts à l’occasion des manifestations, beaucoup de biens détruits, des milliards de francs guinéens perdus par les commerçants et beaucoup de jeunes devenus infirmes à vie, simplement pour recevoir 5 milliards de francs guinéens avec Alpha Condé. »

Les NFD citant des informations déclarent que « Alpha Condé a donné 40 milliards de francs guinéens à M. Cellou Dalein pour les victimes mais aucune victime n’a reçu quelque chose. En plus, le gouvernement voulait indemniser en priorité les commerçants victimes, mais Cellou Dalein s’est précipité pour voir son partenaire Alpha Condé pour lui dire de lui donner à lui d’abord son budget de chef de file de l’opposition. »

L’UFDG n’a pas encore réagi à cette sortie du M. Com des NFD, donc de Mouctar Diallo, l’ex allié contraint de ramer seul aux prochaines élections. Une contrainte mal perçue par le leader des NFD et qui se déchaîne à chaque fois que l’occasion se présente.

Bonjour la guerre des tranchées.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

  1. Ibrahim dit

    Ce Monsieur Ibrahima Kalil Kourouma des NFD ne comprend pas bien la langue française et ses tournures sarcastiques comme « faisons lui confiance » qui pour toute personne maîtrisant bien le francais et une expression qui mettait au défi Alpha Condé pour une fois de respecter sa promesse. C’est pourtant élémentaire et surtout il ne dit pas que CDD a rajouté « jusqu’a preuve du contraire ». Cela montre le degré de malhonnêteté intellectuelle de l’auteur. Mr Kalil Kourouma doit savoir aussi a moins d’en apporter les preuves, si l’ufdg porte plainte, il s’expose a des poursuites judiciaires pour diffamation. C’est parce que, hélas, l’Ufdg est laxiste que les gens accusent sans preuves et diffame le parti et son leader. Autrement si les responsables du parti faisaient ce qu’il faut, les gens auraient cessé d’affabuler de la sorte. Et pour finir, est-ce que les NFD peuvent démentir que Mr Mouctar Diallo avait sollicité en 2010 juste après la présidentielle auprès des autorités, lui et d’autres, un poste d’ambassadeur? Et AC les a royalement ignoré. Vrai ou faux? Quelle loyauté de Mr Mouctar Diallo, étant député « Ufdg » d’envisager une alliance avec le RPG lors de la présidentielle de 2015? En 5 ans combien de propositions de loi ont été initiées (pas proposées mais initiées seulement) par Mr Mouctar Diallo ? La politique « vole » bien bas dans les égouts meme pas les caniveaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.