Riposte contre Ebola : 5 centres de traitement et 16 centres de transit

La lutte contre l’épidémie ne faiblit pas. MSF a tiré la sonnette d’alarme comme le centre de traitement de Donka s’est révélé trop petit, vu la progression de la maladie. On craint donc aujourd’hui que la situation libérienne ne se transpose en Guinée.

Mais, loin de toute panique, la coordination de lutte contre Ebola estime  que « Ce cri de cœur de MSF avait un autre objectif, celui d’amener les partenaires qui se sont engagés à accompagner la Guinée dans le cadre de la mise en œuvre de l’urgence sanitaire national. » Sinon que « Nous avons déjà élaboré un programme qui prévoyait 5 centres de traitement Ebola et 16 centres de transit. Donc, la construction de ces centres a pris du retard et nous étions dans les procédures… »

 Selon le Dr Sakoba Keita, c’est ce qui fait  qu’avec ce cri, certains de nos partenaires ont commencé effectivement à se manifester pour construire ces centres : Coyah qui aura 100 lits, un centre à Kérouané, un à Dalaba et un autre centre à Forécariah. Il y a d’autres projets, notamment à Macenta, à accélérer pour que nous ayons une capacité maximale de contenir l’évolution actuelle de la maladie. Ce qui veut dire selon lui, que le cri de cœur de MSF ne voudrait nullement dire que la maladie est hors de contrôle et que les efforts fournis ne peuvent pas inverser cette tendance.

Jeanne FOFANA, www.Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.