La route Mamou-Labé de plus en plus dégradée

La route nationale Conakry-Labé se trouve actuellement dans un état indescriptible. Pour les voyageurs, la mésaventure commence à partir de Sonfonia. Les nids de poule se comptent par dizaines. Il faut être courageux pour songer à continuer le voyage une fois à Coyah où les travaux de construction de l’autoroute évoluent à pas de caméléon.

En cette période hivernale les bourbiers foisonnent partout. Le cas est général. Mais le tronçon Dalaba et Mamou fait en particulier fait parler de lui. Une distance qui peut être parcourue en une heure, actuellement on fait banalement deux à trois heures, voire plus. Et les transporteurs ne manquent pas de se plaindre: « Nous souffrons actuellement. A chaque fois, nous changeons de pneus. En un seul voyage on peut changer de roue au moins trois fois. C’est catastrophique » a expliqué un transporteur interurbain basé à Bambéto.

La route nationale Conakry-Labé était considérée comme l’une des plus praticables. Mais aujourd’hui, avec la réfection de celle Conakry-Boké ou Mamou-Kankan, elle devient la moins carrossable.  

Oumar Rafiou DIALLO, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.