Le RPG/Arc-en-ciel accuse Faya Milimono de vouloir saboter l’accord politique

Comme chaque samedi, le RPG/Arc-en-ciel a tenu ce matin son assemblée générale ordinaire à son siège à Gbessia en présence de plusieurs hauts cadres et des militants et sympathisants du parti au pouvoir. Au cours de la rencontre, le secrétaire administratif Lansana Komara est revenu sur l’accord politique issu du dialogue entre la mouvance présidentielle et l’opposition signé mercredi dernier par les deux parties.

Devant les militants du parti présidentiel, M. Komara a rappelé qu’il y avait la nécessité de décrispation du climat politique en Guinée ; saluant de passage le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo pour avoir accepté la main tendue du président Alpha Condé.

Contrairement au président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), l’attitude du leader du Bloc Libéral (BL) n’a pas plu à ce responsable du RPG/Arc-en-ciel. Lansana Komara accuse Faya Milimono de vouloir saboter cet accord. «[C’est les leaders comme] Faya qui vont vers la société civile pour dire que le vote citoyen a été écarté» par certains points de l’accord. «Nulle part, le vote citoyen n’a été écarté, et nulle part la loi n’a été violée», a répliqué M. Komara.

Pour lui, certains dispositions du Code électoral «de l’article 100 jusqu’à 109, 112» sont en conflit avec la Constitution. D’ailleurs, Faya Milimono n’a pas eu d’arguments pour expliquer pourquoi on devrait coupler les élections communales et celles locales, a-t-il souligné.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.