Saïd Fofana innove : « Sortir des bureaux… »

Il semble être mieux loti et libre avec son statut de Médiateur de la République. Mohamed Said Fofana est peu astreint. Il est beaucoup plus libre. Déjà, il innove et le fait savoir à qui veut l’entendre. Ce,  depuis le 28 mars. Il consulte, se bouge et dresse son institution. Il la présente aux acteurs politiques.

Désormais, «Nous voulons sortir des bureaux pour aller sur le terrain afin que les populations comprennent ce qu’est le Médiateur de la République. Nous voulons mettre un système d’alerte précoce et organiser une certaine synergie avec les autres institutions et organisations pour un dialogue politique. Ensuite, recueillir des conseils (…) pour la bonne marche de cette institution. »

Jusque-là en tout cas, le nouveau Médiateur de la République a marqué des points. Il s’agit notamment de l’issue heureuse et négociée arrachée avec les syndicalistes dont les revendications ont failli emporter le régime de Conakry. Lequel avait opté pour l’affrontement et les menaces, avant de battre en retraite et se plier.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.