Sale temps pour Fodé Oussou : intimidation ou règlement de comptes ?

C’est l’une des grosses pontes de l’UFDG. Certains le qualifient de grande gueule de l’opposition. Fodé Oussou Fofana traverse actuellement un sale temps. Accusé d’avoir tenu des propos déplacés à l’encontre de SékhounaSoumah, kountigui de la Basse-côte, le député UFDG s’est attiré les foudres d’une colonne de femmes et d’autres loubards.

Les uns avec des injures, les autres avec des menaces pour la mise à sac de sa pharmacie connue de tout le monde ou presque. Est-ce une intimidation ou un règlement de comptes ? Les commentaires vont bon train.

Mais déjà, le président de l’UFDG ne cache pas son désarroi : « L’UFDG est un grand parti qui suscite beaucoup de jalousie et parfois hélas de la haine injustifiée. On est en train de dresser des loubards contre l’UFDG. Avant-hier des loubards ont été dressés pour venir s’attaquer à la pharmacie du vice-président et président du groupe parlementaire de l’UFDG Dr Fodé Oussou Fofana.  J’exprime ici notre solidarité en vers lui. Des femmes sont venues, dressées, corrompues, payées pour insulter notre vice-président. La télévision nationale s’est autorisée de diffuser ça directement dans son journal alors qu’on insultait le père et la mère d’un haut cadre. »

Aux dernières nouvelles, des sources indiquaient la possibilité de présenter des excuses au patriarche de Tanénè. On n’a pas quand pu recouper cette information. Ce qui est évident, le Kountigui incarne la morale pas le sens élevé de la politique.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.