SALOUM CISSE : Le péché d’Israël ?

Si c’était à refaire, Saloum Cissé, le secrétaire général du RPG-arc-en-ciel, ne reprendrait certainement pas les propos selon lesquels il souhaite un troisième mandat pour le parti et non pour le président Alpha Condé. En effet, depuis cette fameuse déclaration, le pauvre Saloum est soumis à un ostracisme et à une campagne de dénigrement qui ne dit pas leur nom. La désapprobation de ces propos étant partie du président de la République en personne, des rivaux internes voulant ravir la vedette et la place à Saloum Cissé, s’engouffrent dans la brèche.

Certaines des critiques ne visent pas personnellement la personne de Saloum Cissé. C’est le cas de celles d’Ahmed Sekou Traoré qui, au-delà de l’individu, dénonce surtout le caractère illégitime des institutions dans leur ensemble. Aussi, il s’en prend au poste de coordinatrice nationale du parti et s’interroge sur la présidence actuelle du parti.

Par contre, quand Amadou Damaro Camara estime que la déclaration de Saloum Cissé est une bêtise politique, cela est directement adressé à ce dernier et est en rapport avec son avis sur le troisième mandat. Or, il y a désormais le tout-puissant député uninominal de Siguiri, Sekouba Savané. A l’occasion d’un point de presse qu’il a récemment animé, la seule critique notable qu’il a relevée dans le fonctionnement du parti, est en rapport avec le poste de secrétariat général. Et on peut penser que ce n’est pas anodin.

Anna Diakité, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.