Saloum, Diané et Cie : des colosses aux pieds d’argile !

Nombreux pour rien. Colosses pour rien. Combattants loyaux pour le parti et pour son leader pour rien. A part se faire quelques billets de banque et des ressources immobilières indûment brassés pendant un règne de dix ans ! Au RPG, Alpha Condé a cultivé une politique, celle qui consiste à vivre le ‘’Tout le pouvoir pour moi et l’argent et l’impunité pour les autres’’.

Les cadres en qui certains avaient une forte confiance n’ont plus la voix. Saloum Cissé a été neutralisé depuis qu’il s’est clairement exprimé en faveur d’une autre candidature qui ne soit pas Alpha Condé. Damaro dont les ambitions peuvent franchir les portes du parlement s’est taillé la part du lion, lui qui est un militant de la dernière heure. Mohamed Diané, l’homme obscur salive. Il a d’ailleurs jaugé sa popularité pendant les dernières joutes électorales essentiellement RPG,  dans la Savane. Il jouit d’une grande audience au sein de l’Armée, au même titre que l’actuel président du Comité central du RPG, outrageusement appelé Parlement. Les autres députés, caciques du parti sont aphones. Des tocards par essence. Donc exclus des joutes de titans.

Au niveau des leaders ayant fusionné leurs parti dans le RPG, plus personne n’ose lever le petit doigt, ils sont dans la mangeoire. Le museau et les bras occupés et chargés. Ce sont les fonds publics qui les intéressent, pour assurer leurs arrières. Kassory et sa marmaille d’opposants d’hier savent plus que quiconque qu’ils sont grillés. Et même s’ils viennent dans l’arène en qualité de candidats du RPG face aux opposants actuels, ils seront battus à plates coutures. Ils sont aussi comptables de la déchéance des Guinéens. Donc, ils sont à la même enseigne qu’Alpha Condé. Le seul qui vaille ! Les autres sont tous des colosses aux pieds d’argile. Jusqu’à preuve du contraire… 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.