Sanoh (PCUD), futur leader politique ?

Abdourahmane Sanoh ne veut pas faire de l’amalgame entre acteur de la société civile et leader politique en dépit de la grande réputation qu’il jouit depuis ses ennuis avec le pouvoir de Conakry.

« Nous ne sommes pas politique. Donc nous ne sommes candidat à rien. 2020 n’est pas notre affaire. Le FNDC est devenu un état d’esprit. Je crois que nous allons continuer à lutter pour que la citoyenneté soit respectée dans ce pays, qu’on ne se mette plus à aller concocter des lois répressives contre la liberté de la presse. L’esprit du FNDC va continuer à demeurer pour qu’aucun politique prenant le pouvoir ne se mette à diriger la Guinée au nom d’une ethnie ou un groupe d’ethnies ou dire on est divisé », a-t-il tranché pour couper court aux débats qui alimentent les réseaux sociaux.

Pour la figure de proue du FNDC, « il ne nous appartient pas de dire au peuple votez pour tel candidat ou telle personne. Ce n’est pas notre job, nous n’irons pas dans la campagne des législatives et nous n’irons pas dans la campagne des présidentielles. Moi personnellement, je n’irai voter pour personne. »

Le RPG appréciera…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.