Santé-Boké: vaccination contre la poliomyélite, les sous-préfets impliqués

 La 9ème campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite visant les enfants de zéro à 05 ans, sera lancée jeudi, 1er décembre 2016, dans la sous-préfecture de Kalaboui, à 22 km du chef-lieu de la préfecture de Boké qui a 6.56 enfants non vaccinés, selon la statistique de l’Unicef.

C’est dans ce cadre qu’une mission conjointe Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique (MSHP), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Unicef a échangé mercredi, 30 novembre 2016, avec les neuf (9) sous-préfets dont l’implication est vivement souhaitée.

Dans sa communication, le préfet Mohamed Lamine Doumbouyaa déclaré « le développement de toute nation commence par la santé. C’est pourquoi, le gouvernement guinéen se bat pour améliorer la santé des enfants, l’avenir de notre pays. Nous devons faire le vrai diagnostic de la campagne passée. La préservation de la santé des enfants, est un combat qui nous engage tous. Au terme de la présente campagne, la préfecture de Boké doit présenter des résultats salutaires.

Pour accompagner la politique sanitaire du gouvernement guinéen, a noté M. Doumbouya, «les administrateurs territoriaux, porteurs des messages du président de la République, doivent être régulièrement sur le terrain pour avoir de bons résultats au niveau de notre localité. Tant que nos enfants ne sont pas vaccinés contre la poliomyélite, l’objectif n’est pas atteint. J’attends de tous les préfets, le rapport individuel par rapport final dès le lendemain de la présente campagne. En fonction des rapports, nous saurons faire le classement des sous-préfets. La réussite des opérations, nécessite l’information et la sensibilisation des parents des enfants. Il faut les agents de santé déployés soient à la hauteur pour mener à bien cet autre assaut contre la poliomyélite…»

Représentant le Ministère de Santé et l’Hygiène Publique, la directrice nationale adjointe de la pharmacie et de médicament, et superviseur de la RA de Boké, Dr Binta Bah  a souligné que «la vaccination des enfants, est l’une des préoccupations majeures de Chef de l’Etat, président de la République, Pr Alpha Condé, a promis de faire sortir la Guinée des pays épidémiques.»

Pour l’oratrice, sans la Santé, des résultats honorifiques, nous ne pouvons pas atteindre le développement durable.

Par ailleurs, elle a promis des revisites des ménages pour que la campagne touche tous les enfants.

Parlant de la situation poliomyélite en Guinée, la chargée de communication de l’Unicef,Mariama Touré :

« La poliomyélite est une maladie infectieuse aiguë. C’est une maladie à prévention vaccinale.  C’est un virus qui vit uniquement chez l’homme. Il se multiplie dans le tube digestif, est éliminé dans les selles. La polio est aussi, une maladie des mains sales. Sa transmission est exclusivement interhumaine et se fait par voie oro-fécale…»

A noter qu’une commission de supervision sillonnera les secteurs, quartiers, districts, sous-préfectures et préfectures pour s’enquérir de la mise en œuvre du projet en cours.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.