Sekhouna Soumah recalé : l’échec amer pour Alpha Condé !

Il misait beaucoup sur El hadj Sékhouna Soumah, ce curieux favori, mais fabriqué et imposé politiquement. Alpha Condé a pour autant essuyé un amer échec. Avec tous les milliards de francs GNF engloutis et ces 4X4 rutilants pour estimer blaguer les Basse-côtiers, le manœuvrier mutant de Sékhoutouréya n’aura pas réussi à placer son homme.

Au sein du parti présidentiel, c’est l’enfer avec la sortie hasardeuse du samedi dernier dont l’autre message consistait à renier les Malinkés au profit de la Basse-côte, la terre des faux oncles du président. Echec lamentable. Il rate le coche. Il rate l’atterrissage et perd une bonne partie des caciques du RPG ou du moins perd la confiance sans cesse renouvelée et la loyauté à toute épreuve des siens.

Sékhouna Soumah, Kountigui de la Basse-Côte ? Ce faiseur de roi attendra son temps. Il ne saurait incarner en effet ce titre. Il ne répond pas aux critères exigibles. Il est après tout politique, un critère absolument éliminatoire. Et mieux, regrette Mamadou Sylla Futurelec, « Ce sont des imams qui se sont réunis pour introniser El hadj Sekhouna Soumah comme Kountigui de la Basse-Guinée et non les sages et les fils de la région. C’est la politique qui l’a installé. D’abord, Elhadj Sékhouna Soumah est le président de la CRD de Tanènè, il ne doit pas selon nos textes être le Kountigui. Ceux sont des imams et la ligue islamique qui ont installé Elhadj Sékhouna Soumah. C’est le secrétaire général des affaires religieuses qui a menacé les imams pour aller introniser Elhadj Sékhouna Soumah. Il était dans l’opposition mais, aujourd’hui, il est soutenu par le pouvoir en place. On a appris que c’est le pouvoir qui a donné plus d’un milliard pour qu’El hadj Sekhouna soit intronisé. »

Alpha Condé aura ainsi sacrifié ses fidèles militants de première heure en les insultant et reniant. Soit il est amnésique, soit il est ingrat. Pour l’ensemble, il est plutôt le second : ingrat. Autant en assumer les tristes conséquences.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.