Sékou Kourouma à la case départ : l’ex ministre sort des bois

Sékou Kourouma était aphone depuis qu’il a été dégommé avec son frère du Pré Universitaire Ibrahima Kourouma, tous les deux protégés d’Alpha Condé et militants convaincus du RPG. Sékou Kourouma, l’ex ministre de la Fonction publique était en effet samedi, au siège du parti au pouvoir – pour une cure de jouvence et un rappel d’une certaine présence – pour parler RPG.

Selon des confrères présents, l’ex ministre prônait une nouvelle donne pour le parti : le conférer un nouveau statut, car, selon lui, «Vu les réalités politiques, économiques, sociales et culturelles, notre parti est devenue un parti de masse, il faut donc le réorganiser». Pour y arriver, Sékou Kourouma a évoqué une mission de la marée jaune dans l’optique d’une refondation du parti. Après tout, « On ne peut pas rester à Conakry ici et décider de la restructuration du parti, il faut qu’à la base, les militants et les responsables, participent à l’élaboration de ces documents. »

Avec ce retour à la case départ, Sékou Kourouma rêve secrètement de se trouver une chute plus juteuse et bien à l’abri. Et c’est la meilleure option de réussir le stratagème avec Alpha Condé. Cet ex ministre est l’un des rares débarqués qui revient au siège du parti pour se faire une cure de jouvence d’une autre façon. Le temps des frictions étant derrière lui, Sékou veut reconquérir les cœurs et les largesses d’Alpha Condé. Surtout qu’avec lui, rien n’est jamais perdu. De simple cadre, on devient ministre. De ministre, on devient simple conseiller à la Présidence de la République. Ainsi de suite.

Sékou Kourouma sort des bois et l’adresse avec laquelle il entend suivre la refondation du RPG pourrait bien lui ouvrir d’autres vannes, d’autres opportunités. Pourvu que Bantama Sow n’en soit pas un obstacle de taille.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.