Semaine de la citoyenneté : Gassama Diaby marque des points !

Voilà, ça y est. La semaine de la citoyenneté est programmée pour le début novembre. Ainsi en a décidé Alpha Condé, à travers un décret, lundi. Le thème porte sur : citoyenneté et civisme pour la  paix, la démocratie et le développement. Le ministre Gassama Diaby en est l’architecte.

Gassama Diaby a quelque chose de fascinant dans sa course effrénée pour la protection des droits civiques. Récemment, le Ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté a soumis deux projets de textes : le projet de Loi portant promotion et protection des défenseurs des droits de l’homme et le projet de Loi portant institutionnalisation de la semaine de la citoyenneté en République de Guinée. C’est du moins, ce que rapporte le conseil des ministres du jeudi.

Selon le rapporteur, s’agissant du Projet de Loi portant promotion et protection des défenseurs des droits de l’homme, le Ministre a souligné l’amélioration du niveau de protection des droits de l’homme aujourd’hui en Guinée par rapport à la situation antérieure. Et mieux, « le projet de loi s’inspire des conventions internationales et de la Constitution guinéenne et qu’il permet de consacrer la volonté politique de protéger les droits de l’homme tout en franchissant une étape supplémentaire dans leur promotion. »

Pour y parvenir, il lui été demandé une consultation à l’INDH pour avis avant son examen en deuxième lecture. « En ce qui concerne le projet de Loi portant institutionnalisation de la semaine de la citoyenneté en République de Guinée, le Ministre a rappelé qu’une des obligations du citoyen est le respect de la loi et que le texte vise la promotion de la culture citoyenne. » Partant, « la semaine proposée vise à lutter contre le réflexe communautaire et ethnique et offrira une opportunité de fédérer sur une même période toutes les initiatives visant à expliquer au citoyen ses droits et ses devoirs. »

Gassama y a cru, il y est parvenu. La semaine du début novembre nous livrera tous ses sécrets.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.