Sensibilisation anti-Ebola : Les dossiers de 95 ONG rejetés par le Comité de coordination de riposte à Ebola

Le Comité de riposte contre Ebola a fini d’examiner les demandes de sensibilisation des ONG.
Au total, 112 demandes ont été reçues avec des budgets  allant de 12 millions à 3, 5 milliards de francs guinéens, soit un montant total de 11 milliards de francs guinéens. Elle rappelle  qu’Ebola est une question de survie nationale et non un business. Selon le Comité de Coordination, chaque ONG devrait déposer un budget n’excédant pas 10 millions de francs guinéens.
Dr Sékou Condé, Coordinateur Adjoint apporte des précisions : ‘’Pour Conakry, il était prévu 10 millions et pour l’intérieur du pays pas plus de 30 millions. Pourquoi on a réduit le seuil, parce qu’on s’est rendu compte que plus l’enveloppe est grande, plus que l’on veut toucher beaucoup de personnes, l’action devient inefficace. Alors qu’avec Ebola, il faut de la sensibilisation porte-à-porte.’’ a-t-il précisé.
Selon Dr Condé, les demandes sollicitées dépassent largement l’offre de la coordination. Des ONG veulent s’enrichir au dos du Comité de riposte à Ebola.
’Le dernier dossier qu’on a eu c’est pour la sensibilisation pour la zone de Conakry. Le promoteur a élaboré un budget de 1 milliard 5oo millions de francs guinéens. Ça veut dire qu’il y a beaucoup d’agitation autour parce que certains se disent c’est l’opportunité pour essayer de régler un certain nombre de problèmes. Donc ça veut dire qu’il y a un peu de business si on veut être sérieux avec les partenaires qui nous financent on a besoin d’être assez rigoureux et surtout que les gens acceptent d’aller là où il faut sensibiliser.’’ a-t-il laissé entendre.
Le Coordinateur Adjoint du Comité national de riposte à Ebola rappelle que la plus grande partie des fonds est allouée aux institutions. Il s’agit notamment de l’OMS, du programme alimentaire mondiale et du l’UNICEF.
Abdoul Wahab Barry, Kabanews 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.