SESSIONS  PARLEMENTAIRES : La gentille suggestion de Claude Kory Kondiano

Même s’il est tout acquis au pouvoir du président Alpha Condé dont il tient généreusement son poste de président de l’Assemblée nationale, il arrive que Claude Kory Kondiano, au bord de l’agacement en vienne à remonter les bretelles au gouvernement. Une telle occasion lui a été donnée le lundi 4 juillet 2016, à la faveur de la cérémonie de clôture de la session des lois. Le président du parlement en avait profité en effet pour rappeler et flétrir de la part du gouvernement le retard qu’il y avait dans le dépôt des projets de loi. Il a donc émis le souhait que cette situation soit corrigée.

Une telle suggestion est plutôt un courage de la part du président de l’Assemblée nationale. D’ailleurs, c’est le seul dysfonctionnement qu’il a dénoncé, alors qu’il aurait pu déplorer le fait que son institution n’ait pas pu s’entendre pour adopter le règlement intérieur et que par ailleurs, les propositions de loi soumises par l’opposition à propos de la loi électorale et de la CENI ont été purement et simplement ignorées par les députés de la mouvance présidentielle.

Mais comme on le disait tantôt, Claude Kory Kondiano a eu le mérite de se rappeler que les travaux de la session des lois ont commencé plutôt laborieusement. Parce qu’à l’ouverture, le gouvernement n’était pas encore prêt. D’ailleurs, des députés de l’opposition s’étaient plaints de n’avoir été informés du débat autour de certains des projets que 48 heures après. Et si certaines lois qui sortent avec des insuffisances, c’est justement qu’elles n’ont pas fait l’objet de débats sérieux et approfondis, les parlementaires n’ayant pas eu le temps suffisant pour s’en imprégner. Cela, le président de l’Assemblée nationale l’a regretté et souhaité qu’il ne se répète plus.

Il reste à espérer qu’il ait été entendu. Il en va en tout de la qualité des débats parlementaires et des lois qu’ils engendreront.

Anna Diakité, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.