Siaka Barry dénonce la « répression aux allures sélectives »

Il va certainement se faire taper le doigt par les extrémistes du RPG et ceux de l’UFDG y compris toute la colonne de faucons que comptent ces deux partis. Mais, Siaka Barry, ancien ministre n’en a cure.

Il dénonce ce qu’il appelle la « répression aux allures sélectives ». Son constat est sans appel : « Les assassinats de manifestants politiques prennent de plus en plus un caractère systématique et sélectif en Guinée. » Or, « Quel que soit ce qui leur était reproché, aucune faute humaine ne mérite une telle horreur, ni une mort aussi brutale. »

Selon l’ex ministre, s’exprimant à Mosaïque Guinée, « Devant cette situation qui accentue le sentiment de rejet et d’injustice dans notre pays et fragilise notre unité nationale, je demande aux forces de l’ordre de cesser toute forme de répression aux allures sélectives tout en soulignant que le repli identitaire trouve son terreau fertile dans l’injustice sociale. » Aux autres, « marchands de morts et autres sbires politiques, allez exercer vos talents morbides ailleurs et laissez-nous notre chère Guinée telle que nos braves ancêtres nous l’ont léguée. »

Chaque parti a trouvé son compte.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.