Et si Siaka était l’arbre qui cache la forêt ?

Le sort d’Alpha Condé est-il compromis à jamais, avec ses velléités de 3è mandat ? Il y a-t-il de grosses manœuvres dans le RPG même pour tuer dans l’œuf cette hantise de l’opposant historique ? Pourquoi le RPG panique quand le nom de Siaka Barry circule sous de bons auspices, la bonne étoile? Cet ex ministre est-il celui par qui la carrière d’Alpha Condé va-t-elle s’arrêter net ?

En effet, selon des informations concordantes, Siaka Barry, déjà adulé à cause de ses résultats à la tête des Sports et du Patrimoine historique n’agit pas seul. Il est connecté à des hauts-perchés proches d’Alpha Condé e dont les avis comptent dans la grande orientation de la gouvernance. Le jeune ministre qui a eu la chance de redorer le sport et le patrimoine historique en 20 mois est donc bien parti pour enclencher sa révolution avec les jeunes épris de la promotion des jeunes cadres. Alpha Condé panique et donne des instructions à ses clairons. Bantama veut se faire peur et initie un mouvement de soutien, à l’occasion de son retour au pays, alors que Siaka lui, a invité ses fans à rester à la maison. « Au vu des tensions inopportunes que cela suscite, des enjeux d’ordre sécuritaire inquiétants, et surtout des appréhensions liées à la libre circulation des paisibles citoyens et de leurs biens, je vous demande humblement de faire prévaloir votre sagesse et de bien vouloir sursoir à tout rassemblement (…) en acceptant de délocaliser votre accueil à mon domicile privé (face au Terrain de Lambagni) », pouvait-on lire sur sa page Facebook.

Siaka ne voudrait pas être, pour autant, étouffé. Partant, « Je vous prie humblement de clore ce débat et d’axer vos efforts, tous vos efforts, sur des questions existentielles et sociétales qui nous interpellent tous, afin de bâtir ensemble une Guinée nouvelle, unie et prospère. »

Cette façon de faire taire les bruits n’arrangent non plus le parti au pouvoir qui voit en cet ex ministre de grandes ambitions…politiques. Si tel est le cas, où serait donc le problème ? Surtout que Siaka lui-même avait déclaré au soir même de son limogeage ceci : « Le combat continue contre vents et marées et cela même en dehors d’un gouvernement. »

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.