Au siège de l’UFDG, Gassama Diaby appelle au civisme

Dans le cadre de la poursuite de la semaine nationale de la Citoyenneté, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, était l’hôte de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, le samedi 05 novembre, à l’occasion de la l’assemblée générale du principal parti de l’opposition guinéenne.

Le leader de l’UFDG qui a présidé la réunion hebdomadaire, s’est réjoui de la présence de Gassama Diaby au siège de sa formation politique.

Devant son hôte, Cellou Dalein Diallo, dira que les principes que défend Gassama Diaby, sont des  valeurs pour lesquelles l’UFDG se bat tous les jours.

 «Toute initiative visant à réconcilier les Guinéens, à assurer la sécurité des personnes et des biens, à garantir l’égalité des citoyens devant la loi et devant les biens communs, elle trouverait à l’UFDG le soutien qu’il faut. Toute pratique qui vise à violer la loi, les règles de l’Etat de droit, nous la combattrons. Aujourd’hui nous sommes heureux de cette initiative que Monsieur Gassama Diaby a prise, de sensibiliser les uns et les autres sur leurs responsabilités dans la construction d’une démocratie apaisée, respectueuse des droits humains et des libertés fondamentales. A cet égard, l’UFDG sera un partenaire loyal et sur lequel on peut compter », a laissé entendre le Chef de file de l’opposition guinéenne.

Toutefois, ajoute, Cellou Dalein Diallo, « toute initiative qui visera à priver les Guinéens de leurs droits et de leurs libertés, qui visera à diviser la Guinée et à instaurer la méfiance, la haine et la division ou à toute pratique ayant de tels objectifs, nous serons des adversaires intraitables», a prévenu le numéro un de l’UFDG.

Entourés de certains de ses collaborateurs, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté dit compter sur le président de l’UFDG et ses militants pour le respect des principes fondamentaux de la citoyenneté.

Poursuivant, Gassama Diaby appelle les militants de l’UFDG à promouvoir des actes citoyens pour la développement du pays.

 «Je voudrais vous prier, chacun d’entre vous, à exiger de l’Etat, des droits et des libertés. Oui ! Cela est une obligation. Mais aussi chacun d’entre nous ici, à respecter sa part de devoir et d’obligation vis-à-vis de la société, de chaque citoyen et de l’Etat », a lancé le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, visiblement satisfait de la réussite de la semaine de la Citoyenneté.

 

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.