Siège du RPG-Arc-en-ciel : Un journaliste violenté par la garde présidentielle

Abdoul Malick Diallo, journaliste-reporter de  l’hebdomadaire guinéen d’information générale, ‘’Le Populaire’’ a été violenté ce samedi au siège du RPG-Arc-en-ciel par la garde présidentielle.

Selon l’administrateur du Journal joint au téléphone par notre rédaction, notre confrère a été malmené par la garde présidentielle, son matériel de reportage saisi, avant d’être conduit à une destination inconnue, puis relâché quelques heures après.

Et pourtant, Abdoul Malick Diallo était venu juste couvrir l’assemblée générale hebdomadaire du parti présidentiel, à laquelle a pris part le Chef de l’Etat. Le seul acte commis par Abdoul Malick Diallo est d’avoir pris une photo au cours de l’assemblée générale

Cela prouve une nouvelle fois que les journalistes ne sont pas la bienvenue au siège du parti présidentiel. Ce qui constitue une véritable menace à la liberté de la presse en Guinée.

Abdoul   Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.