‘’Le siège du RPG est un laboratoire de discours de la haine et de la division.’’ estime Aliou Bah du BL

Pendant que le parti au pouvoir traverse une crise profonde depuis le discours controversé du président Alpha Condé, qui a fait une vague de réactions au sein de ses partisans, l’opposition entre dans la danse.

S’exprimant sur la grave crise que traverse le RPG,  Aliou Bah, chargé de communication du parti Bloc Libéral (BL),  estime de son côté que le siège du RPG est un ‘’laboratoire de discours de la haine et de la division’’. Lisez la réaction du chargé de communication du Bloc Libéral :

‘’De tous ceux que je rencontre et qui se disent responsable du RPG, à la question de savoir quelle fonction ils occupent, la réponse est toujours la même : je suis membre du comité central.

Cette structure digne d’un parti communiste est une sorte de fourre tout et qui n’existe nulle part dans les formations politiques modernes. Cela démontre non seulement la mauvaise organisation de ce parti dont le dernier congrès date au début des années 90, mais aussi son caractère archaïque.

Par conséquent, tous ses dirigeants souffrent d’un problème de légitimité, car étant tous désignés par accointance et favoritisme.

Son président l’a toujours dirigé d’une main de fer, présent ou absent de la Guinée, avec des cadres endoctrinés et rompus au culte de sa personne. Son autoritarisme a empêché l’instauration de toute culture du débat ou de la contradiction interne. Ainsi, le mode de pensée statique est l’esprit dominant.

Le siège du RPG est un laboratoire de discours de la haine et de la division. L’inspirateur et en même temps le chef d’orchestre est le président anticonstitutionnel du parti. Toutes les semaines, il donne le ton et les pyromanes et apprentis sorciers diffusent le message. C’est une machine fabriquée et entretenue pour mettre en péril les efforts de tous ceux qui aspirent à une guinée démocratique.

Son président déclare d’ailleurs avec mépris qu’il ne lui doit pas sa “victoire” électorale. C’est évident, car c’est pas un secret que celle-ci a été toujours obtenue grâce à la fraude et au concours des réseaux internationaux. Alors comment ce parti pouvait-il gouverner autrement notre pays ? Où est son mérite dans le combat démocratique ?

Il ne faut pas se faire des illusions sur le sort de la Guinée sous la gouvernance d’un parti marxiste-léniniste avec des dirigeants médiocres et rétrogrades. La Guinée est tombée trop bas et pourtant elle mérite mieux.  Agissons, jeunes de Guinée.  Le combat continue !’’

Aliou BAH
Directeur de com’ du BL

www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.