Signature de l’accord politique : «La classe politique guinéenne a fait preuve de maturité», selon Mamadi Youla

Après près de deux semaines de négociations, la mouvance présidentielle et l’opposition guinéenne ont paraphé l’accord politique issu du dialogue supervisé le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Bourema Condé, mercredi dernier sous la présidence du Premier ministre Mamadi Youla à Conakry.

Dans son discours, le chef du gouvernement a appelé les acteurs à plus de concertation et s’est engagé au nom de son équipe gouvernementale à veiller à l’application de ces accords. «La classe politique guinéenne a fait preuve de maturité et de patriotisme. Le rattachement à notre pays dans le volet de la gouvernance politique s’exprime par la facilitation d’observation du dialogue politique. De ce fait, ils ont été de toutes les étapes du processus du dialogue politique, je leur demande d’accompagner le gouvernement pour le respect de ces engagements en vue d’une meilleure application de l’accord du dialogue politique interguinéen conformément aux chronogrammes définis et en rapport avec les modalités déterminées. Ensemble nous devons relever le défi du manque de suivi de l’exécution des précédents accords politiques», a indiqué M. Youla.

Il a ensuite formulé le vœux que tous les acteurs se convertissent définitivement en faveur de la concertation, de la collaboration, de l’échange et du partage. «Unis, nous serons forts et nous relèvrons tous les défis», a ajouté le locataire du palais de la Colombe, qui invite la communauté internationale et toutes les parties à soutenir la Guinée dans cette voie. À rappeler que cette signature s’est faite en l’absence du président de la République Alpha Condé et du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.