Signature de l’accord politique : le parti de Sidya Touré en colère

Alors que question de son appartenance à l’opposition ou à la mouvance présidentielle est toujours d’actualité, l’UFR est en colère.

Se sentant exclu jeudi de la liste des signataires de l’accord politique inter guinéen, le parti de Sidya Touré s’est retiré de la cérémonie de signature .

Sur sa page facebook, l’UFR déplore cet état de fait et justifie sa position

« Nous sommes partie prenante à tous les dialogues politiques, singulièrement de ceux du 20 aout 2015 dont nous sommes signataires des conclusions. » rappelle l’UFR, la troisième force politique qui a décidé d’accompagner le président Alpha Condé dans son programme de Société, au lendemain de la présidentielle.

Et de poursuivre : « Nous avons été officiellement invités à l’ouverture comme à la conclusion de ce dialogue et pris part à tous les débats. On a participé à ce dialogue de bonne foi avec toute la classe politique et la société civile. Notre position exprimée a été clairement identifiée. »

Mais, déplore-t-on, « A notre étonnement, le représentant de l’UFR n’a pas été inscrit parmi les signataires du dialogue inter guinéen de 2016. »

C’est pourquoi, prévient le parti de Sidya Touré, « Au regard de ce fait, l’UFR s’est retirée de la cérémonie de signature. »

Or, estime-t-on « En tant que partie prenante à ce dialogue, en tant que 3ème force politique de ce pays, appartenant à l’opposition plurielle, l’UFR est en droit d’apposer sa signature sur cet accord qui est en réalité le procès verbal du dialogue inter guinéen 2016. » estime le parti de l’ancien Premier ministre.

Ainsi, après le BL de Faya Millimono, le PEDN de Lansana Kouyaté, l’UFR de Sidya Touré, se désolidarise des conclusions du dialogue politique inter guinéen.

Il reste à voir quel impact cela pourrait avoir sur l’application du contenu de l’accord politique, qui a été signé jeudi par les représentants des deux grandes formations politiques à savoir le RPG-Arc-en-ciel et l’UFDG, en présence des plusieurs personnalités nationales et internationales.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.