Société-Boké: un morceau de glace à 10.000 GNF, des jeunes incendient des pneus dans la rue

Dans la soirée du jeudi, 1er juin 2017, des jeunes du quartier Dembaya, commune urbaine de la préfecture de Boké, ont brûlé des pneus dans la rue pour dit-on, exprimer leur mécontentement face au prix d’un morceau de glace dont le fixé à 10.000 francs guinéens.

Faut-il rappeler que suite aux récentes manifestations de la jeunesse de Boké, la Société de l’Electricité de Guinée (EDG) alimente chaque jour, toute la ville en courant électrique de 19 heures à 03 heures du matin.

Interrogé sur la situation, le Secrétaire général de la Commune Urbaine (CU) de Boké, El Hadj Nouhan Kaba a précisé :

«Je pense que cette fois, les gens n’ont pas manifesté contre le délestage. Si l’EDG a donné le courant de 19 heures à 03 heures, de petits réfrigérateurs pourraient fonctionner maintenant dans les familles. Inutile donc, de continuer à casser les infrastructures. Ce n’est pas normal. De toute façon, nous avons pris langue avec l’autorité préfectorale qui prendra des dispositions utiles…»

«L’an dernier et même cette année, un morceau de glace bien potelé, coûtait entre 2000 et 3000 francs guinéens à Kamsar et à Sangarédi, villes mieux alimentées en électrique.», témoigne notre source digne de foi.

A suivre…

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.comà Boké

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.