La société civile contre la présidence à vie : Alpha Condé, alerté !

Certainement ce n’est pas toute la société civile guinéenne qui s’érige contre la présidence à vie que veut tenter Alpha Condé depuis des mois. Ce qui est évident, avec l’arrestation ces jours-ci de l’artiste Elie Kamano et la levée de boucliers provoquée chez les activistes de la société civile permet de mesurer la désapprobation des uns et des autres face à un éventuel 3è mandat.

En effet, Dansa Kourouma est resté très évasif sur la modification de la constitutionnelle voulue par le président Condé. Cet acteur de la société civile guinéenne estime qu’Alpha Condé ne s’est pas encore prononcé et donc, c’est un faux débat que d’en parler et de soûler les gens. Et pourtant, il y a des signes qui ne trompent pas (Nous y reviendrons). Par contre, le PCUD d’Abdourahmane Sanoh est plutôt tranchant. L’un ou l’autre cas, avec les ennuis récents d’Elie Kamano, Dansa et Sanoh ont apporté leur soutien à l’artiste et ont exigé la libération immédiate du reggae man.

« Malgré l’interdiction de la marche, Elie et certains jeunes de la capitale ont pris l’initiative de marcher pour que le peuple de Guinée soit situé par rapport à la possibilité de réviser la constitution guinéenne, de permettre au président de la République de se maintenir très longtemps au pouvoir. (…) Aucun partenaire, aucun investisseur sérieux ne prendrait la Guinée comme une destination importante pour les trois années à venir. Les autorités feraient mieux d’écouter leur préoccupation, que de poser des actes qui vont dans le sens de l’accumulation et de l’aggravation des frustrations », le PCUD n’a jamais varié sa position. Et Dansa se rapproche du raisonnable : « Il n’a pas respecté la loi, mais le motif qui l’a amené à sortir est un motif d’indignation valable. Il y a une raison valable de s’indigner, mais notre indignation doit respecter la loi parce que sans elle, il n’y a pas de liberté. »

De toutes les façons Elie est libre. La société civile doit être forte, trancher dans le vif. A moins que des membres ne guettent des postes de responsabilités.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.