SOCIETE : Le corps de Matoto enterré !

Après une large communication autour du mystérieux corps découvert quelque part, derrière le marché de Matoto, ce dernier a finalement été enterré. Sollicitée depuis plusieurs jours sans succès, les agents de la Croix rouge se seraient joints aux agents de la sécurité qui avaient déjà entrepris d’inhumer le corps, face à la menace de putréfaction.

Personne ne situe exactement la date du décès du jeune qui se nommerait « Simbo ». Mais tout le monde s’accorde à dire que sa mort remonte à quelques jours. Au point où les riverains du marigot au bord son corps a été découverts auraient passé tout le week-end à appeler les agents de la Croix rouge, à travers le 115, mis à disposition dans le cadre de la riposte contre Ebola. S’ils ne sont pas certains que Simbo soit décédé des suites de l’épidémie maudite, ils n’ont cependant voulu prendre aucun risque.

Mais les agents qu’ils ont eus au bout du fil ont chaque fois invoqué la nécessité de remonter l’information. Sans que personne ne se déplace pour récupérer le corps. N’en pouvant plus, ils en ont parlé aux médias qui, ce matin, ont relayé l’information. Surtout que les services de sécurité qui avaient été parallèlement alertés avaient, eux aussi amers, menaçaient de l’enterrer avec tous les risques que cela comportait. Une décision qu’ils justifiaient par la nécessité d’éviter d’autres infections qui surgiraient avec la putréfaction qui avait déjà commencé.

Face au tollé, les services de la Croix Rouge seraient enfin arrivés et, en compagnie des agents de la sécurité, auraient participé à l’inhumation du jeune dont certaines sources disent qu’il transportait des bagages au marché de Matoto. Même si on ne sait pas encore si des prélèvements avaient été effectués, il est cependant à retenir que ses ennuis sanitaires auraient commencé après un accident de circulation qu’il aurait récemment subi.  

Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.