Sonfonia : dans la dispute, un motard ouvre le feu sur un véhicule

Un motard a ouvert le feu sur une voiture, détruisant un de ses pneus, au quartier de Sonfonia au niveau de la transversale 7 sur la route Le prince dans la banlieue de Conakry. Selon la victime, Issiaga Bakayoko, qui était en mission d’inspection, c’est un homme circulant à bord d’une moto habillé en civil qui a probablement tenté de l’éliminer. Il a pointé son pistolet sur son véhicule et tiré sur un des pneus.

«J’étais en mission d’inspection dans les sites que je couvre. Quelqu’un était sur une moto avec deux autres personnes. Dans l’embouteillage devant moi sa moto s’est éteinte, il a trébuché, la moto a failli tomber. Il m’a demandé de reculer. Je ne pouvais pas parce qu’il y avait quelqu’un qui me suivait de très près. Là comme il n’arrivait plus à rallumer sa moto, il a insisté à ce que je recule. Moi aussi j’ai dit que je ne pouvais pas reculer», a relaté M. Bakayoko.

Dans la chaude discussion, le motard laisse son engin, se met à crier sur sa cible, sort son pistolet, pointe son canon vers le chauffeur puis le tourne vers le pneu et tire alors que l’automobiliste se trouvait à l’intérieur. «Après je gare, c’était devant un policier (…) Les gens qui étaient en train de suivre la scène sont venus me porter secours», se souvient la victime.

Des policiers travaillant sur les lieux et des témoins sont intervenus pour porter assistance à la victime. L’insécurité a-t-elle élu domicile dans toutes les rues de Conakry ? Le tireur était-il un policier ou un simple citoyen ? On n’ignore encore le profil du motard. Mais à en croire la victime, il n’était pas habillé en uniforme. S’il s’avère qu’il n’appartient à aucun corps habillé, il n’avait pas le droit de porter une arme à feu. Probablement un criminel qu’il fallait arrêter et mettre à la disposition des autorités compétentes.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.