SOTRAGUI: Des travailleurs réclament 3 mois d’arriérés de salaire

Alors que les activités de la Société sont à l’arrêt, parce que depuis plusieurs mois les bus ne sont plus visibles dans la circulation, des travailleurs de la SOTRAGUI (Société Guinéenne de Transport) réclament trois mois d’arriérés de salaires. Ils ont exprimé leur mécontentent et interpellent le président Alpha Condé, au cours d’une manifestation ce jeudi à Conakry

Encerclés par des agents de sécurité, les protestataires, munis de placards sur les quels on pouvait lire : « Pas de Sotragui sans nos 3 mois de salaires », se sont dirigés vers le palais Sékhoutouréya.

Avec 100 bus offerts par la Chine à la création de la Société, gérée par le département en charge des transports, aucun Bus n’est visible actuellement dans la circulation. Malgré des malversations financières avérées, il n’ya eu aucune sanction et le personnel est en train de payer les frais de la corruption et des détournements, alors que du côté du gouvernement, c’est le silence radio.

Une situation que déplorent les citoyens confrontés à d’énormes difficultés pour se déplacer à Conakry, dont l’absence d’un service public de transport constitue un casse-tête pour eux.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.