Souffrant de complication pulmonaire, Fassou Gomou a quitté Kankan pour Conakry (Me Beavogui)!


Le célèbre militant du FNDC en foret Fassou Gomou, arrêté à N’zérékoré au lendemain des massacres en marge des élections couplées du 22 mars dernier et qui était détenu à la maison centrale de Kankan, a bénéficier d’une remise en liberté provisoire pour des raison de santé, et se trouve aujoud’hui dans la capitale Conakry.  
L’information nous a été confirmée par son avocat après qu’elle nous a été donné par une personne anonyme proche de l’activiste.
Selon maître Salif Beavogui, Fassou Gomou, était suivi par médecin sur place à Kankan, mais à cause des complications sanitaires, il a été finalement évacué à Conakry:
 » L’état de monsieur Fassou Gomou était devenu très grave. Nous avons toujours dit qu’il était sérieusement malade. Il avait commencé a avoir des complications pulmonaires.Donc aux derniers recours,  il a fallu le faire  évacuer sur Conakry vers des centres de traitement beaucoup plus spécialisés. Certes à Kankan il était suivi médicalement mais Conakry est plus mieux, en termes d ‘équipement et d’expertise. Alors effectivement il se trouve à Conakry, mais c’est uniquement que pour des raisons de santé, « . A-t-il expliqué.
Mais à la question de savoir si cet evacuation de son client (Fassou Gomou), qui serait soumis à une interdiction de quitter Kankan,  à été approuvée par les juges,  il répond: 
  » Moi je suis un avocat. Je soutiens et je défend mes clients pour tout ce qui leur est favorable »,  a-t-il ajouté. 
Par ailleurs, Me Salif Beavogui, assure que cette évacuation, ne fera aucune entrave à la poursuite de la procédure judiciaire en cours contre Fassou Gomou et la quarantaine de ses camarades encore détenus eux dans les cachots de la maison centrale de Kankan en dépit de leur mauvais état de santé.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.