Souleymane Thianguel de l’UFDG: le silence… audible !

Le mastodonte de la com de l’UFDG a disparu des écrans radars. On ne parle presque plus de lieu, à part certaines déclarations de Bah Oury réclamant la tête du communicant dans la sordide affaire Mohamed Koula Diallo, ce journaliste abattu au siège du parti de Dalein Diallo.

 

Si pour Bah Oury ce militant déjà indexé a fui pour se mettre à l’abri ailleurs en France, Fodé Oussou n’est pas de cet avis. Il fustige l’attitude de Bah Oury qui souille la personnalité de Thianguel Pour ce député « Aujourd’hui, il s’en prend à Thianguel. Pourtant, c’est un homme d’honneur, qui mérite respect et considération. Tout le monde sait qu’il est souffrant. Nos avocats ont reçu sa convocation au moment où Thianguel était parti à l’étranger pour se soigner. Il ignorait qu’il était convoqué. » Peu convainquant réplique le paria de l’UFDG, réhabilité.

 

Pour Bah Oury, « Souleymane Thianguel est inculpé de complicité d’assassinat et de tentative d’assassinat. Il a été convoqué par les enquêteurs de la Brigade des investigations criminelles de la Gendarmerie ces dernières semaines. » Mais, ajoute-t-il, il a systématiquement refusé de se présenter et « depuis lors il a pris la fuite afin de se soustraire aux questions des gendarmes. »

 

Fuite ou pas, l’UFDG ne fait plus mention de ce militant et professionnel de la communication. « Cellou Dalein Diallo et le parti UFDG devraient absolument se battre pour que Thi’ânguel retrouve les siens. En gardant le silence, ils donnent raison à ceux qui disent que son départ du pays arrangerait certains au sein de l’UFDG », plaide un proche de la bête noire de Bah Oury.

 

A quand le vol pour Conakry ? A qui profite l’éloignement de Thianguel ? Que fait l’UFDG pour ‘’réhabiliter’’ le sien ? Des questions et d’autres que bien des Guinéens se posent mais qui se perdent en conjectures. La réaction de Dalein est attendue.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.