Soutien à Kaloum Yigui : l’UFDG, par le cœur ou par la raison?

Même si ce n’est pas encore officiel et effectif, l’UFDG se joint à Kaloum Yigui d’Aminata Touré. Une question taraude tout de même la tête de bien des observateurs de la scène politique nationale : Dalein Diallo est-il avec Aminata Touré par le cœur ou par la raison ?

Autrement, l’UFDG entend-elle s’allier à Kaloum Yigui parce que le programme de société égrené se rapproche à celui de l’UFDG ou Dalein Diallo, les yeux fermés va avec Aminata Touré, malgré tout, suspectée d’être avec le parti au pouvoir et donc à un adversaire ? Le jeu alimente les débats dans certains milieux politiques. Pour les plus extrémistes, il n y a pas de raison à vouloir s’allier derrière un mouvement dont le jeu est déjà fait, à moins que l’UFDG ne veuille faire de la figuration de seconde zone. Raison invoquée : le RPG semble avoir accepté la défaite et du coup, apporterait, à son corps défendant, son soutien à Kaloum Yigui.

On le sait, par la voix de Cheick Tidiane Traoré, ex député PUP, le parti au pouvoir s’alliera avec Aminata Touré. De quoi réduire déjà les ardeurs de vengeance de l’UFDG, arrivée en 3è position dans cette circonscription bien convoitée. Sauf que, Aminata Touré dit ne pas être politique. Même si elle se réclame du PDG. Partant, son mouvement est plutôt social que politique et c’est pourquoi, Kaloum Yigui s’est fait beaucoup d’adhésions.

De toutes les façons, analyse un leader politique : « L’appel de Cellou à voter pour la fille de Sékou Touré est venu deux jours après celui d’Alpha Condé. Celui de Cellou Dalein, en plus de la maladresse politique, est donc un appel superflu, sans importance pour celle qu’il veut naïvement et vainement approcher. En effet, même en dehors de toute considération historique, les Guinéens ont voté pour des partis d’opposition ou des listes indépendantes contre la mouvance au pouvoir afin que ces derniers jouent le rôle d’opposition dans l’intérêt de la démocratie. »

Comme quoi, avec ou sans Dalein, Kaloumyigui est assuré de sa victoire, malgré le branle-bas du RPG.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.