Succession 2020 : tout sauf Dalein et Cie, jure Alpha !

Succession 2020 : tout sauf Dalein et Cie, jure Alpha !

Alpha Condé n’a jamais réalisé qu’il est le président de tous les Guinéens. Il est le président de la République. Le vieil homme a toujours enfourché le mauvais cheval, celui de se comporter comme un opposant qui dénonce. Il se dresse contre sa propre gestion, ses propres ministres, ses propres alliés de l’arc-en-ciel fané, effiloché.

Aujourd’hui, en géomancien, il jure ne pas laisser le pays entre les mains de Dalein et Cie. Comme si c’est lui qui donne le pouvoir, pas les urnes. Pour bien s’y prendre, il veut faire comme Ouattara.

«Lui-même a fait une nouvelle Constitution ! Alors pourquoi me pose-t-on la question à moi ? Et puis chaque pays a ses réalités. Est-ce qu’il n’y a pas beaucoup de présidents en Afrique qui ont fait plus de trois mandats ? Ici, l’opposition, ce sont les anciens gestionnaires, les anciens Premiers ministres, qui ont gouverné le pays. Et on sait dans quelle situation ils l’ont mis. Alassane Ouattara avait lui-même dit qu’il n’allait pas laisser le pays à ceux qui l’avaient mal géré », lâche le chef de l’Etat qui fait face depuis plusieurs mois à une mobilisation de ses opposants qui lui contestent un 3è mandat à la tête de la Guinée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.