Surenchère à la CENI : le champ de ruines !

Ils ont fait la pluie et le beau temps. Ils ont géré en dehors de toute orthodoxie financière. Aucun contrôle. Tout baignait bien. Mais, les commissaires de la Ceni et leur chef d’orchestre Bakary Fofana ne semblent plus emboucher la même trompette, à cause notamment, pas de fonctionnement normale de l’Institution, mais, tenez-vous bien de sous, d’argent, de frics, de magots, etc. 

 Un vaste champ de ruines est ainsi latent. Tout le monde crée le désordre et entretient la pagaille, au lieu d’aller à l’essentiel et sortir la Guinée enfin de cette histoire d’élections. Comment comprendre que durant toute la bonne époque, on mange des pieds et des mains avec des faveurs de toutes sortes que tous les Commissaires se soient tus pour attendre ces derniers temps pour réclamer la mise en place d’un comité de trésorerie? Aberrant en somme ! Même si le conseiller juridique de la Ceni estime sur africa Guinée  qu’il a très longtemps que cette question a été soulevée.

« Regardez dans vos archives, vous verrez que depuis 2013, chaque année au moins, il y a une tentative de redresser cette situation, mais on nous en empêche. En 2013 à Mariador, on avait soumis le problème, ça n’a pas été fait. En 2014 à Kindia, on avait soumis le même problème. En 2015 avant la Présidentielle à Kindia, le même problème avait été soumis. Mais parfois, nous travaillons dans la discrétion, ça ne peut pas se savoir mais si vous regardez dans vos archives vous verrez dans chacune de nos retraites, ces questions de dysfonctionnement et de mauvaise gestion reviennent », rapporte-t-il, sans trop rêver garder son poste. « Nous sommes obligés de redresser cette situation même si nous devons partir de la CENI, ceux qui vont venir auront une bonne habitude de gestion pour la CENI. C’est tout ce que nous voulons. Nous n’en voulons pas à Bakary, nous n’en voulons à personne. Nous voulons que la gestion que nous faisons soit saine quoiqu’on en dise. »

 

Une surenchère qui ne dit pas son nom.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.