Suspension de la grève : une déclaration du syndicat attendue, ce lundi !

Ce gouvernement est une tortue ! C’est le jugement fait par Elie Kamano, aujourd’hui en garde à vue au PM3, pour dit-on rébellion. Et pourtant, il aura fallu chauffer la partie pour que ce gouvernement-là accède aux revendications légitimes des enseignants, après près de trois semaines de classes fermées.

 La suspension de la grève est annoncée par la cellule de communication du gouvernement. Mais, une déclaration du syndicat est attendue ce lundi, synonyme de reprise du chemin de l’école. « Les parties vont procéder aux formalités d’usage pour émettre une déclaration officielle demain lundi 20 février 2017. Nous vous remercions d’avoir observé cette grève pendant 13 jours. Les détails vous seront donnés dans la déclaration de suspension dès demain », peut-on lire sur les réseaux sociaux.

Déjà, hier soir à la télévision nationale, Boureima Condé avait brandi la menace de mater toute manifestation. «Certains groupes ont adressé des avis de marche aux maires de Dixinn, de Kaloum qui ont purement et simplement rejeté ces avis de marche. Etant celui qui réquisitionne les forces de l’ordre, nous avons pris des dispositions qui s’imposent pour que des troubles ne soient pas dans les rues de Conakry », a déclaré Boureima Condé.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.