Sydia en alliance avec Dalein : rien à exclure

Il n’y a pas d’antagonisme entre le président de l’UFR et celui de l’UFDG. Les deux anciens Premiers ministres, cibles du pouvoir de Conakry entendent en effet s’allier pour combattre le RPG, parti au pouvoir dans certaines circonscriptions du pays.

C’est en tout cas, ce que laisse croire Sydia Touré. Il était sur les antennes d’une radio privée, le jeudi dernier à Conakry. Le leader de l’UFR a tout d’abord tenu à préciser que « L’UFDG est dans une position politique actuelle qui n’est pas de celle l’UFR. Mais ça ne veut pas dire que c’est de l’antagonisme.  Nous n’avons pas des points de vue identiques sur certains points. » Mais, cela ne fait pas des deux partis politiques – quoi qu’on en dise – d’opposition des frères ennemis devant un RPG qui ne cherche qu’à déstabiliser pour mieux s’assurer d’une certaine suprématie.

C’est ainsi, estime Sydia Touré, «Si certains membres du parti estiment que le meilleur moyen, c’est de faire alliance avec l’UFDG, notamment dans les zones du Foutah et autres, je ne vois pas pourquoi on ne le ferait pas. » Cette déclaration d’intention risque de jeter du froid dans les rangs du RPG, lui-même en antichambre pour se marier avec la même UFR, afin de battre l’UFDG dans d’autres grandes Communes du pays.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.