Sylla UDG : entre amateurisme et incohérences

Le leader de l’UDG s’est cassé les dents en allant faire valider le forcing d’Alpha Condé. Son amateurisme et ses incohérences l’ont conduit à faire des choix hasardeux. Aujourd’hui, Sylla fait comme s’il s’est trompé de personne, alors qu’il connait parfaitement bien Alpha Condé.

« Vous savez l’homme (Alpha Condé, ndlr) comprend tellement la politique que personne d’autre ne peut savoir ce qu’il veut réellement, parce qu’il ne dit rien à personne. Connaissant l’homme, je ne m’attends à quasiment rien venant de lui », se lâche-t-il dans la presse locale.

Et de rappeler : « C’est aux moments des campagnes qu’il a fait un décret pour dire qu’il va coupler le référendum et les élections législatives. Il s’est servi de nous autres parce que nous, nous sommes venus dans l’esprit de participer aux élections législatives. On a été mis devant le fait accompli.  Il voulait le quitus de la participation des partis de l’opposition qu’on participe ou pas au vote. Nous, on ne le savait pas. Donc, c’est comme si on te met devant le fait accompli. On ne pouvait rien faire. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.