Taxes uniques sur les véhicules : les vignettes, à partir du mercredi !

Du 29 mars au 29 juillet, les vignettes 2017 seront certainement disponibles sur le territoire national. Avec une nouvelle donne : l’achat s’effectue par Orange money ou par cash à la banque UBA. Dépassé ce délai, une pénalité de 25% sera ajoutée au prix d’achat. Ainsi en décidé le ministre du Budget. C’est la radio nationale qui a fait l’annonce, vendredi soir.

On se rappelle que les vignettes 2016 était intervenu au moment même où on a assisté à l’augmentation de la TVA, à l’augmentation de la consommation du téléphone et accessoires, au maintien du prix du carburant à la pompe malgré la grève, à l’inflation, etc. Le gouvernement Youlaa voulu manifestement asphyxier la population. C’est elle qui paie le banditisme économique commis par Alpha Condé et sa bande.

Très vite, Lansana Kouyaté déclarait sur les ondes d’une radio privée de la place: « Les arguments du gouvernement ne tiennent nullement la route. Les pays importateurs du pétrole ont baissé le prix du carburant à la pompe concomitamment au cours mondial. Le marché pétrolier n’a jamais atteint un tel niveau de baisse. Nous sommes partis de 130 dollars le baril à 32 dollars le baril. Il ya eu une dose de naïveté de ceux qui ont négocié avec l’Etat. C’est de la poudre aux yeux. Sur quatre ans, les prix ne vont pas augmenter ». Mais ceci est une autre histoire.

Ce qu’il faut retenir, c’est la nouvelle touche ajoutée à la vente de ces vignettes. Avant, on le retrouve aux Communes, aux Impôts, au Trésor. Cette fois-ci, c’est via Orange money ou à UBA. Veut-on éviter les trafics ? Que cache cette nouvelle donne ? Ces questions restent sans réponse.

 

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.