Tibou et le 3è mandat : « C’est se laisser distraire »

C’est l’une des rares fois qu’un proche d’Alpha Condé est resté droit dans les bottes et aborder la question de 3è mandat avec sérénité et évasion. Tibou Kamara, lui, l’a fait et certainement dans la plus subtile des manières.

Extrait : « Moi je pense que pour qu’il y ait un débat sur le troisième mandat, il faut que la question soit officiellement posée. Cela suppose que le Président en exprime l’intention et qu’une réforme soit entreprise pour ouvrir la voie à un troisième mandat. Je pense qu’on n’en est pas encore là. » Pour lui c’est donc difficile d’aller vite en besogne et de faire un débat par anticipation. De toute les façons, « Le moment venu, si tel était la démarche, il sera loisible à chaque citoyen d’exprimer son point de vue conforme à ses convictions, en tenant compte bien sûr de ce qui va dans l’intérêt de notre pays et qui corresponde à la volonté de la majorité des Guinéens. Donc je pense que puisqu’on n’en est pas encore là, en parler, sincèrement pour moi, c’est se laisser distraire par les préoccupations immédiates. »

Dansa Kourouma de la société civile était du même avis mais se dit « engagé à empêcher toute velléité à modifier la constitution pour aller chercher un quelconque 3ème mandat. Il y a les velléités démagogiques aujourd’hui, on les entend des personnalités, mais ça ne nous effraie pas. »

Ne pas en parler aussi c’est comme si on consent.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.