Ticad 7: le Japon aborde l’Afrique par l’innovation


Distancé en Afrique par la Chine, les USA et l’Union Européenne, le Japon cherche les moyens de peser sur le marché africain des biens et services. La septième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7) qui s’ouvre du 28 au 30 août 2019 à Yokohama. Le thème de la conférence en mesure les enjeux: «faire progresser le développement de l’Afrique à travers les hommes, la technologie et l’innovation».

La Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) participeront aux échanges entre opérateurs privés africains et japonais prévus le 29 août en présence de quelques sommités dont Tony Elumelu, président de l’UBA, Tewolde Gebre Mariam Group CEO Ethiopian Airlines, Mbwana Alliy, fondateur de Savannah Fund, qui a levé 60 millions de dollars et investit dans 30 projets de 7 pays, l’égyptien Ahmed El Alfi, président fondateur de Sawari Ventures (qui a investi dans plus de 200 entreprises), Elizabeth Rossiello CEO & Founder BitPesa, plateforme numérique d’échange et de paiement sur 8 marchés en Afrique et en Europe, Obi Ozor, fondateur de Kobo360, opérateur logistique à vocation continentale, le tunisien Dr. Anis Sahbani CEO & fondateur de Enova Robotics, leader en Afrique sur la robotique ou encore Jacko Maree ancien patron de la sud-africaine Standard Bank Group, la plus grande banque en Afrique.

Côté japonais, l’on notera entre autres la présence de Satoshi Ozawa, de la chambre de commerce Japon-Afrique ( Japan Business Council for Africa et figure de Toyota Tsusho Corporation.

Il sera aussi question du financement des infrastructures en Afrique. La Banque Africaine de Développement estime que le continent présente des besoins en infrastructures entre 130 et 170 milliards de dollars par an, sans lesquelles il pourra difficilement “assumer le rythme élevé de sa croissance démographique, de son urbanisation et de la demande de consommation”.

La Conférence Internationale sur le Développement de l’Afrique de Tokyo (TICAD) est une conférence internationale sur le développement de l’Afrique qui est organisée à l’initiative du gouvernement japonais conjointement avec les Nations unies, le Programme des Nations unies pour le développement, la Commission de l’Union africaine et la Banque mondiale.

Plus de 4 500 participants sont attendus à Ticad 7, la plus grande conférence internationale organisés au Japon, incluant des chefs d’États et de gouvernements, ainsi que des représentants d’organisations internationales et régionales, du secteur privé, d’ONG et de la société civile.

Albert Savana

Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

Source : financialafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.