Pourquoi Tierno Monénembo dérange ?

Un ethno. Un militant de l’UFDG. Un homme dépassé. Un revanchard, etc. Tierno Monénembo essuie toutes sortes de critiques, notamment de la part des militants du parti au pouvoir. Sa récompense de ces derniers jours vient remettre en surface cette rancœur longtemps nourrie depuis que le lauréat du prix Renaudot a carrément dit et de la façon la plus sèche qu’il ne mangera pas avec ceux qui mangent l’Afrique.

Tout de suite, les RPGistes ont vu le militant de Dalein s’exprimer et au nom du parti et de l’opposition républicaine. De l’autre côté, Hollande et les siens n’ont pas daigné répondre au Franco-guinéen, l’un des plus prolixes romanciers de sa génération. Depuis, la haine couve. Les critiques vont de toutes parts. Mais l’intéressé n’a jamais réagi, du moins, pour l’instant.

Certainement, il estime qu’il y a suffisamment de Guinéens éclairés qui comprennent sa démarche et du coup, le reste de la racaille ne semble pas l’émouvoir autre mesure. Il assume sur toute la ligne. Certains sont allés jusqu’à tout politiser : « il refuse de manger avec ceux qui mangent l’Afrique mais il accepte le prix de ceux qui mangent l’Afrique », peste un RPGiste, mettant même en doute la moralité et la neutralité de l’Académie française. Et un internaute de trancher dans le vif : « Le RPG croit tout politiser, or, Monénembo est un homme libre de ses convictions et de ses prises de positions. J’invite tout le RPG à lire un peu le parcours littéraire de Tierno pour davantage saisir toute l’immensité intellectuelle de l’homme. »

Ce qui est évident, certains militants ont été obligés de reconnaitre les mérites de l’auteur des Crâpeaux brousse. Tierno Monénembo est voué aux gémonies parce qu’il est tranchant et c’est cette éducation qu’il a reçue de sa grand-mère. Qu’on ne l’en veuille pas ! Il est responsable et méritant. Qu’on le lui en concède !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.