Timbo (Mamou) : la baraka de Bantama Sow

Ces citoyens chercheraient la tête d’un certain Bantama Sow, après, pendant et après l’inauguration de la mosquée de Timbo. On ne sait pas trop ce qu’on reproche au sieur Sow. Ce qui est évident, ses sorties musclées contre l’UFDG et son président a fini par agacer des militants, voire des parents établis à Mamou.

C’est cette hargne de vouloir en découdre qui est tombée malheureusement sur le pauvre ministre Siaka Barry des sports et du patrimoine historique « qui a perdu son véhicule vandalisé par la foule et une Pick-up de la gendarmerie. C’est exact, j’ai vu ces deux véhicules ou il ne restait plus rien à récupérer. » Pour un témoin, « C’est à tort qu’on s’est attaqué à ces véhicules surtout à celui du ministre qui n’avait rien fait de mal ni avant, ni après, mais puisque c’est un véhicule officiel, c’est toute la raison. Je ne me souviens pas avoir entendu que M. Barry a fait du mal à quelqu’un dans ce pays, d’abord il était inconnu du grand public jusqu’à sa nomination au poste de ministre. »

Le ble Goudé guinéen a su prendre la température pour rester éloigné du piège. Et du coup, c’est son homologue et concitoyen qui paie les frais.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.