Titres de voyage : des ministres stoppés net !

Des épouses, proches, neveux de bien des ministres gèrent des agences de voyage en Guinée. Et la raison d’être n’est autre que du banditisme dans d’achat de titres de voyage. On invoque des cas de maladies, de rencontres de haut niveau, voire de congés ou pour des raisons de familles. Mais, chacun de ces cas est puisé dans les caisses publiques.

Une partie avec la complicité du DAF et l’autre, au plus haut niveau de la sphère administrative. Comme quoi, pour une simple escapade personnelle mais bien camouflée, un ministre ou un directeur général ne taille avec plus de 40 mille USD. Certains sont juste tout près, dans un pays voisin avec Caviar et belles de nuit. Aujourd’hui, des ministres sont stoppés net.

En effet, Alpha Condé a invité l’ensemble des membres du gouvernement à « observer les mesures de rigueur budgétaire en utilisant avec parcimonie les ressources de L’État. Il a réitéré ses instructions relatives à la rationalisation des voyages des Ministres en interdisant formellement toute régularisation d’achat de titres de voyage acquis à crédit auprès d’agences de voyages ainsi que la multiplication de missions improvisées non prévues dans un programme trimestriel de voyage à l’élaboration et au respect duquel sont désormais assujettis tous les départements ministériels. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.